Je trouvais que souvent, lorsque j’essayais quelque chose et que je ratais, j’étais très dur avec moi. J’ai cherché comment mieux vivre un échec et j’ai récemment lu « Les Vertus de l’Échec » de Charles Pépin, un livre que je te présente ici et que je te recommande chaudement.

Dans son livre Charles Pépin développe une thèse selon laquelle l’échec est une force qui nous aide à nous améliorer, à remettre en question nos croyances et à développer notre motivation. 

En effet, l’échec nous donne la possibilité d’apprendre et de grandir. Pépin affirme que l’échec est un facteur clé de l’amélioration et de la réussite. Selon lui, les échecs font partie intégrante de notre vie et sont indispensables pour atteindre un niveau de compétence plus élevé. 

Apprendre de nos erreurs

Pépin soutient que l’échec permet d’apprendre de nos erreurs et de relever de nouveaux défis. Il souligne également que l’échec peut nous inciter à nous adapter et à modifier nos stratégies pour atteindre nos objectifs. Pépin affirme que les échecs peuvent engendrer des conséquences positives. En effet, l’échec peut nous motiver à essayer plus dur et à nous dépasser. Il nous fournit également l’occasion de développer notre intelligence et nos capacités. 

Pépin soutient que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, échouer peut nous aider à devenir plus persévérants et à prendre des risques calculés. Par ailleurs, Pépin soutient que les échecs nous permettent de nous préparer à l’avenir. En effet, en apprenant de nos erreurs, nous pouvons éviter de les répéter dans le futur. Par conséquent, les échecs nous permettent de nous prémunir contre les mêmes erreurs.

Pourquoi mieux vivre un échec ?

Enfin, Pépin souligne que l’échec nous permet de développer notre confiance en nous. En effet, en apprenant comment gérer nos échecs et en déterminant ce que nous pouvons faire de mieux, nous pouvons nous sentir plus confiants et plus capables de réussir la prochaine fois. En résumé, Pépin soutient que les échecs sont une partie inévitable de la réussite et peuvent nous aider à atteindre nos objectifs à long terme. Les échecs nous incitent à nous adapter et à modifier nos stratégies. Ils nous incitent également à prendre des risques calculés et à nous préparer pour l’avenir. 

Bref, il ne faut ni avoir peur de l’échec, ni le dramatiser. Ce n’est qu’une étape à franchir, qu’un apprentissage et donc quelque chose de très positif. 

Je vous recommande donc le livre « Les Vertus de l’Échec » de Charles Pépin qui m’a fait réfléchir sur mon approche de l’échec. Depuis cette lecture, je m’efforce de changer mon approche de l’échec, tant dans le contexte familial que dans mon milieu professionnel.